4227« Impasse et rouge » de Séra, Albin Michel, 2003

 « J'ai réalisé « impasse et rouge » en hommage à tous ceux que j'ai dû quitter. En mémoire de cette ville, Pnom Penh, qui m'a vu grandir et que j'ai tant aimé parcourir avec mes sandales, le nez au vent afin d'en saisir toutes les odeurs et vibrations. En mémoire de tous ces événements qui continuent à nous hanter, nous qui sommes là aujourd'hui, à espérer et croire... Aujourd'hui, encore, je suis toujours en quête de réponses... dans l'attente d'un peu de justice... »

Dans cette bande dessinée, l'auteur, Séra, revient sur la guerre du Cambodge qui permit l'arrivée au pouvoir des khmers rouges en 1975.

On suit un jeune homme, Snoul, qui appartient à l'armée quelques heures avant que les dernières lignes de défense tombent face aux attaques des khmers rouges. Snoul et sa compagnie « ne se font aucune illusion sur leur destiné. Ils n'ont plus rien à perdre, sinon des crimes, des larmes, du désespoir. » (p.30). Cette bd se déroule l'espace de quelques heures. Des heures pesantes avant la défaite. Snoul revoit son passé, se rattache au sourire de la femme qu'il aime. La tension est palpable au sein de ce groupe d'homme en déroute, « l'heure est à la barbarie. » (page 53). Snoul n'est pas loin de la folie et s'enfonce dans l'horreur de la guerre. Une guerre qui se termine et qui va laisser place à un régime sanguinaire. Le régime des khmers rouges, entre 1975 et 1979, fit approximativement 1,7 millions de victimes (environ 20% de la population de l'époque).

J'aime ce genre de bande-dessinée qui revient sur un événement historique. Dans « impasse et rouge » transparaît toute l'horreur de cette guerre. On sent une grande émotion. Le récit est parfois confus, tout comme les dessins mais l'auteur clôt cette bande dessinée par des explications chronologiques qui permettent de situer le récit.

9782226136404_pg

Les dessins sont parfois un peu fouillis, manquant de netteté, les tons sont ocres, rouges, noirs, gris et font bien ressortir l'ambiance de pesanteur et de drame.

C'est une bande dessinée que je conseillerai avant tout pour l'aspect historique.

Logo BD Mango Noir