concertposthumejimihendrix"Le concert posthume de Jimi Hendrix' de Andreï Kourkov, traduction de Paul Lequesne, Editions Liana Levi, 2015, 344 pages.

Quatrième de couverture : " Il se passe des choses étranges, la nuit, à Lviv. Lorsque Alik le hippie se rend au cimetière pour honorer la mémoire de Hendrix - dont la main a été enterrée là trente ans plus tôt -, le capitaine du KGB qui le persécutait dans sa jeunesse lui avoue avoir toujours partagé son admiration pour le dieu occidental de la guitare. La nuit encore, après que Taras, "vibrothérapeute" d'un nouveau genre, a brinquebalé ses clients dans les rues défoncées de la ville, il rencontre au bureau de change une étonnante jeune fille allergique à l'argent. La nuit toujours, voilà que l'air se met à sentir l'iode, que l'eau coule salée des robinets et que des mouettes agressives attaquent les habitants... Et nos personnages de se mettre en quête de la cause de ces inquiétantes anomalies. L'imagination gouverne ce roman rythmé où l'absurde devient la norme. Car chez Kourkov, les histoires les plus irréalistes sont celles qui conduisent le mieux à méditer sur le sens de la vie."

Mon avis : Le roman s'ouvre sur les retrouvailles annuelles d'un groupe de hippies dont Alik est le leader. Chaque année, ils sont plusieurs à se retrouver sur la tombe de la main de Jimi Hendrix qui serait enterrée à Lviv, l'une des plus importantes villes d'Ukraine. Cette "cérémonie" terminée, chacun rentre chez lui aussi vite qu'il est arrivé. Après ces quelques pages, de Jimi Hendrix, il ne sera quasiment plus question dans ce roman où, du moins, jamais dans le coeur de l'histoire. Du coup, je me suis largement posée la question du choix de ce titre. L'histoire met en scène deux groupes de personnes. D'un côté Alik qui fait ami-ami avec un ex capitaine du KGB qui l'a pisté pendant toute sa jeunesse mais, finalement, qui s'avère assez proche de lui. D'un autre côté, Taras, médecin raté qui traite les calculs d'une manière originale et Darka, jeune femme travaillant dans un bureau de change alors qu'elle est allergique à la monnaie. Il y a aussi, Oksanna, l'amie un peu fofolle de Taras qui cherche à sauver le monde et Jerzy, son voisin acariâtre. Ces deux groupes sont confrontés à des phénomènes étranges qui semblent se multiplier à Lviv : attaques de mouettes, odeurs d'iode dans les rues, eau salée qui sort des robinets,... alors que la mer est loin. Chacun se met en quête d'une explication.

lvivLa lecture de ce livre ne m'a pas été désagréable dans la mesure où j'ai apprécié le style fluide de l'auteur et où je me suis attachée assez vite aux personnages, surtout Taras, Darka, Oksanna et Jerzy. Les chapitres concernant Alik m'ont moins emballée. Par contre, je n'ai pas du tout compris le sens de l'histoire. J'ai refermé le livre sans avoir compris l'intrigue... Au final, c'est une lecture que j'ai trouvé déstabilisante et je ne peux donc pas dire que j'ai aimé ce livre. Je l'ai terminé mais en restant sur ma faim... Du coup, j'aurai beaucoup de mal à conseiller ce roman. Si quelqu'un l'a compris, je suis preneuse, n'hésitez pas à me laisser un message !!!

Ma note : 5/10

107416690_o

challenge "petit bac 2016" : spectacle : " le CONCERT posthume de Jimi Hendrix".