9782354190118"Fausse route" de Joseph Incardona et Vincent Gravé, les enfants rouges, 2008

"Elle tourna le bouton de la radio et tomba sur les informations : "... toujours à la recherche d'Antonio Bobino suite à l'évasion ayant coûté la vie à un gardien. Un dispositif de sécurité a été déployé sur un large périmètre autour de la zone où a été repéré le fuyard. Les autorités rappellent qu'Antonio Bobino, dit "Bobo" est un dangereux criminel condamné pour le meurtre d'un garde lors du braquage de la Citybank en avril 69. Toute personne pouvant fournir un quelconque indice permettant de localiser le truand est invitée à alerter aussitôt la police au numéro 911 ...". Nadia éteignit la radio".

Lorsque son co-détenu attaque un gardien, Antonio Bobino dit "Bobo" n'hésite pas une seconde et prend ses jambes à son cou. Il s'évade de la prison dans laquelle il est détenu depuis plusieurs années. L'extérieur est des plus inhospitalier : il doit évoluer dans la neige, le froid alors que toutes les forces de police du secteur sont sur ses traces.

Au même moment, Nadia est dans sa voiture. Elle est surprise par les hélicoptères qui sont à la recherche du fuyard. Ce déploiement de force semble la mettre mal à l'aise.

La route de ces deux personnages va finir par se croiser. Alors que Nadia téléphone à son amant depuis une cabine téléphonique, Bobo a l'idée de se cacher dans le coffre de sa voiture. Quelle n'est pas sa surprise en l'ouvrant, d'y découvrir le corps d'un homme. De Nadia et Bobo, qui est le plus dangereux? Les apparences sont parfois trompeuses ...

20080301093923_t0

J'ai trouvé cette bande dessinée assez angoissante, voire oppressante. La première partie est occupée par la fuite, à pied, de Bobino. Le fuyard évolue dans un univers étouffant, il doit faire face au froid, à la neige et à l'eau alors même qu'il est pourchassé par la police qui est sur ses talons. Et, lorsqu'il croit avoir trouvé un refuge dans le coffre de la voiture de Nadia, il va finalement se retrouver dans une situation complexe. Le personnage de Nadia, sans dévoiler toute l'histoire et notamment l'identité du corps qui se trouve dans sa voiture, est machiavélique. Finalement, ce taulard présenté comme très dangereux par la radio pourrait bien se transformer en victime. Les dessins, en noir et blanc, souvent dans le flou servent très bien cette histoire.