d_licatesse"La délicatesse" de David Foenkinos, éditions Gallimard, 2009.

"François pensa : si elle commande un déca, je me lève et je m'en vais. C'est la boisson la moins conviviale qui soit. Un thé, ce n'est guère mieux. On sent qu'on va passer des dimanches après-midi à regarder la télévision. Ou pire : chez les beaux-parents. Finalement, il se dit qu'un jus, c'est sympathique. C'est convivial et pas trop agressif. On sent la fille douce et équilibrée. Mais quel jus? Mieux vaut esquiver les grands classiques : évitons la pomme ou l'orange, trop vu. Il faut être un tout petit peu original, sans être toutefois excentrique. La papaye ou la goyave, ça fait peur. Le jus d'abricot, c'est parfait. Si elle choisit ça, je l'épouse ...

- Je vais prendre un jus ... un jus d'abricot, je crois, répondit Nathalie.

Il la regarda comme si elle était une effraction de la réalité".

Quand François et Nathalie se rencontrent, tout va très vite. Ils tombent éperdument amoureux l'un de l'autre et s'installent dans une vie de couple idéale, sans nuages. Les années passent mais n'ont pas de prises sur leur passion. Le destin va se charger de mettre un terme à leur histoire. Nathalie doit continuer à vivre avec ce drame en elle. Pour faire face elle va se plonger dans le travail et évoluer dans sa vie professionnelle. Jusqu'au jour où Markus, un de ses collègues entre dans sa vie.

"La délicatesse" est un petit livre sans prétention qui se lit vite. Je n'ai pas été totalement convaincue par cette histoire et j'ai eu un peu de mal à me plonger dans ce livre. Tout d'abord, la relation idéale qui unit Nathalie et François a eu tendance à m'agacer. Toutefois, mon intérêt s'est éveillé lorsque François disparaît. Par la suite, je n'ai pas non plus été totalement convaincue par le personnage de Markus qui sort un peu de nulle part et qui passe du statut d'homme insignifiant à celui d'homme providentiel. Mais j'ai trouvé l'écriture de David Foenkinos très agréable et j'ai apprécié les petites pointes d'humour qui sont distillées tout au long de l'histoire.